Gims feat. Niro – Ceci n’est pas du rap | Lyrics Video

Lyrics "Ceci n'est pas du rap" - Gims feat. Niro

Yes bébé, alors, ça marche

T’as pisté
J’ai pris des coups mais j’les sens plus sale fils de umh
Si on t’monte en l’air, tu redescends plus
T’as pisté
J’ai pris des coups mais j’les sens plus sale fils de umh
Si on t’monte en l’air, tu redescends plus

On veut voir les ennemis, les thiagas s’plier
La bonté, loyauté, j’ai déjà gaspillé
Quand on est pauvre, endetté, qu’on a essayé
Être honnête, c’est un luxe qu’on peut pas s’payer
Être honnête, c’est un luxe qu’on peut pas s’payer
Gros, j’peux même pas les aimer en sécurité
On veut prendre de l’oseille, on veut pas briller
Donc j’ai monté ma carrière dans l’obscurité

Très tôt, j’étais s**té, dans les vitesses
Te-tê dans la ‘teteille ou dans l’étau
Gantés, mes vatos ont le matos
Toutes sortes de métaux dans leur autos
Gyros dans l’rétro, j’ai grandi tôt
Fiston, j’ai pas d’idole, bandito
Poto, on les connait bien tous ces mythos
Y en a tous les deux cents mètres dans mon ghetto

Milli milli, c’est le minimum et dans la minute
On a mis les mains dans l’khra
Wili wili, t’es Montana Tony mais tes couilles
Diminuent vite quand y a drah
J’suis avec Nino B dans l’Série 4 noir
J’compte ma sse-lia, poto, j’ai pas les mains moites
La richesse m’a snobé, gros, elle voulait pas d’moi
Avant la fin du mois, pff vas-y fin d’moi
Ne mythonnez pas, vous étonnez pas, solo dans l’appart’
J’ai fait bande à part, que des faux départs
Entre nous et eux, y aura pas débat, y aura que des hauts
Poto, rien qu’ils parlent, on les connait pas

P’tit teh de beuh dans ma cellule
Comme un gogole, j’parlais seul tout, j’parlais seul tout
Bah oui, eh, les jaloux, les suceurs de queues
J’en ai fini avec eux tous, avec eux tous, N.I.R
Yes bébé, alors, ça marche

T’as pisté
J’ai pris des coups mais j’les sens plus sale fils de umh
Si on t’monte en l’air, tu redescends plus
T’as pisté
J’ai pris des coups mais j’les sens plus sale fils de umh
N.I.R

Rafraichis ma mémoire, quelque chose m’échappe
Tu t’en sors plutôt bien, ouais, t’as trop de chatte
J’te fais pendant qu’les p’tits regardent Chapi Chapo
J’suis dans l’terrain fourré comme un pak-pak
Que des mecs enfouraillés comme dans l’Dakota
Ouais, pose-moi tes questions, j’réponds du tac au tac
Rentrer dans l’histoire, tu n’en as pas l’étoffe
J’suis rentré dans la banque sans faire toc toc

J’ai démarré tout petit dans des bidons villes à Kin’
Avec une chance plus fine qu’une Philippine
Depuis dans les magasines, ça veut zoomer dans ma vie
Ouais du genre y a un truc qui m’turlupine
Putain d’sique-mu génétique
Qui laisse des marques indélébiles
Je pourrais t’ôter la vie, parait-il j’suis une star à Tel Aviv
Et ouais j’suis partout, dans les wagons du tram’
Dans les boites low cost où t’as ouvert des cranes
Je guettais l’inspi’ dans les couloirs du tro-mé
J’ai pris des selfies dans des vapeurs de crack

Ça s’attarde, ça s’étale donc personne sépare
Le mec a fait monter la meuf dans c’t’appart’
En disant, j’savais pas que c’était ta femme
Évidemment dans la seconde, une patate, j’pousse la table
Ça s’tape comme Statham, pas d’constat
Dans les yeux, y a Satan puis ça lève la beuj comme Zlatan

Si vous saviez comme j’vois la vie
Moi les mauvais herbes j’élimine
C’est plus sur des œufs que j’marche avec les risques
Que j’prends, je marche sur la dynamite
J’suis sûr de moi comme Zinédine
J’me tue à sortir que des inédits
Autour de moi que des sangsues
Que des ceurs-su, que des mots que je censure
J’vais mourir comme Newgate
Mon heure approche donc tac
J’prends la posture

J’ai fait tout ça en moins de dix piges
Avec une putain d’pierre dans la chaussure
Ouais j’parle pas, reconnais mon visu’
J’en ai trop vu, mes lunettes fissurent
Le paradis demain est dans la poche du vizir
Dur de tomber sur une belle fille sûre
Je t’ai vue faire l’amour pour des écus
Je t’ai vue l’faire pour payer les études
Tourne, tourne, tourne, tourne comme la sécu’
Le poignet coûte plus cher que la voiture, oukhty, le sais-tu
L’ennemi est vaincu, son corps git sans vie dans la peinture
Petite, moyenne, grosse pointure
Noire écarlate est la ceinture
Tu ressentiras ce que je ressens au centuple
Carrière ambigüe, cent tubes
J’ai trop baraudé sans thunes
L’showbiz c’est, smack, smack, j’t’entube

Le soleil va se cher-cou, on meurt un petit peu chaque jours
Ils font tout pour me cher-tou comme si j’étais 2Pac Shakur
Une tarte pour te mettre à jour oh, j’ai trop d’égo j’avoue
Et rafale dans ta joue, j’suis l’frère de rakutaku Dadju…

➤ Written by Niro & Gims
Album: Ceinture noire (Décennie)
Produced by Buggatti Beatz
Gims | Niro | 2019

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *